Nous sommes là pour vous conseiller dans le choix de la meilleure technique. C’est un point essentiel dans votre opération de communication.

 

La Dorure à Chaud

Technique la plus répandue pour les agendas ou les articles en cuir.

Pour le marquage à chaud, la première étape est la réalisation d’un outil de marquage appelé fer à marquer, magnésium ou bronze ayant l’aspect en taille réelle du logo souhaité.
Cet outil est fixé sur une presse à chaud, on obtient par la pression et la chaleur un embossage de la matière appelée marquage à sec, en gaufrage ou en creux.
Pour la réalisation de marquage en couleur, un ruban est glissé entre l’outil et la matière à marquer. Ces derniers peuvent être dorés, argentés ou dans les couleurs standard des fabricants.

 

La Sérigraphie

Technique la plus répandue pour les textiles, casquettes, bagageries et parapluies.
Pour la sérigraphie, la couleur est transférée sur le produit à imprimer à travers un écran de soie. Ce dernier est constitué par un tissu ayant l’aspect d’un tamis et tendu sur un cadre; Le motif d’impression est copié sur le tamis (1 couleur par écran) par un procédé photochimique. Les points d’impression dans le tamis sont ouverts, perméables à la couleur, les points de non impression sont fermés, imperméables à la couleur.
Le sérigraphe est obligé d’imprimer toutes les couleurs en une seule fois, c’est à dire sans déplacer le support à imprimer. On utilise un carrousel sur lequel on fixe tous les écrans. Le textile est enfilé sur une jeannette (gabarit en bois qui représente un buste plat) sur laquelle on a préalablement vaporisé de la colle.

 

Motif au trait

Votre motif est constitué de couleurs en zones franches. Vos couleurs Pantone
sont respectées grâce à des encres de haute tenue. Son inconvénient : limité en nombre de
couleurs.
6 passages maximum pour les T-shirts soit :
– 6 couleurs pour les T-shirts blancs.
– 5 couleurs (+1 sous-couche) pour les Tshirts
couleurs.

 

Motif en quadri

Marquage technique basé sur le mélange de 4 couleurs primaires (cyan,
magenta, jaune et noir). Ce procédé permet d’avoir le visuel d’une photo et la qualité
d’impression de la sérigraphie. Son inconvénient : coût de la mise en oeuvre plus élevé que la
sérigraphie au trait et impression uniquement sur blanc.
4 passages pour les T-shirts blancs uniquement :
– jaune + magenta + cyan + noir

 

La Broderie

Technique utilisée pour le marquage des textiles voire de la bagagerie.
Elle peut être soit directe (l’objet lui-même est brodé) soit indirecte (un écusson est brodé, puis rapporté sur l’objet).
La broderie donne un résultat particulièrement qualitatif. Elle est de plus inusable. Elle s’applique sur tous types de textiles. Il faut cependant éviter de broder des tissus trop fins, surtout si la broderie est de grande taille.

Le prix de la broderie est proportionnel au nombre de points. Le nombre de points dépend lui-même de la surface du logo et de son taux de remplissage. Pour des raisons de coût, on privilégiera donc une broderie de petite taille (sur le coeur par exemple).

Marquage réalisé en fils de coton de couleur, interprétant votre dessin constitué de couleurs en zones franches. Attention, les petites finesses ne pourront pas être reproduites, ainsi que certains effets (dégradés, quadri…), de même que les lettres doivent avoir un minimum de 5 mm pour être lisibles.

 

 

Le Transfert

On entend par ce terme l’application et le transfert de dessins modèles préfabriqués sur les articles textiles. Pratiquement aucune limite n’est imposée à la créativité lors de cette opération, puisqu’il est permis d’imprimer très fidèlement toute reproduction IMAGE a partir de fichier 300DPI ou logo à partir de votre fichier EPS.

La dernière opération d’impression est la pose d’un adhésif thermique ; lors du transfert du film d’impression (sous pression et chaleur) sur le textile, l’adhésif se dissout et colle le motif sur la face supérieure du tissu. Lorsque le film support à été retiré, l’image d’impression est reportée à l’endroit sur le textile. De telles impressions sur tissus résistent au lavage jusqu’à 60°.
Recommandée pour le textile et la bagagerie quand les logos sont images, multi couleurs, quadri, avec tramés et nuances de dégradés.
Support blanc : L’impression est réalisée sur un transfert à chaud transparent, c’est pourquoi le support doit être blanc ou écru sinon, certaines couleurs pourront être dénaturées.
Impression digitale d’un support technique alliant le rendu exemplaire du numérique et la grande tenue de la sérigraphie
Le patch imprimé : L’impression est réalisée sur flex imprimable opaque, découpée et collée à chaud sur la plupart des articles imprimables, clairs ou foncés.

 

La Tampographie

Procédé d’impression basé sur le principe du timbre en caoutchouc, la tampographie est une technique consistant à transférer l’encre contenue dans le creux d’un cliché, obtenu par photogravure chimique, sur un objet au moyen d’un tampon transfert en caoutchouc silicone.
Parfaitement adapté à tous types de formes, de graphismes et de pièces, ce procédé garantit un marquage précis et rapide quels que soient les volumes à réaliser.
Le séchage rapide des couleurs, commence dès l’application, l’impression au tampon permet d’imprimer jusqu’à 4 couleurs les unes après les autres (1 couleur par tampon).

 

La Gravure Laser

Le laser focalise la lumière et la charge d’une quantité d’énergie telle qu’elle fait fondre le métal, brûler le bois ou dépolir le verre. Grâce à la température élevée du rayon laser finement focalisé, ce marquage provoque une modification indélébile de la structure du matériau marqué.

Très élégante et discrète, elle accroît la “valeur perçue” de l’objet que vous remettez en cadeau. De plus le procédé autorise une personnalisation individuelle au nom du bénéficiaire. Attention la gravure laser n’autorise pas l’utilisation de vos couleurs Pantone. Recommandée pour les objets publicitaires en bois, en cuir, en métal, plastique façon ABS et en verre. Cette technique sans utilisation d’encre peut contribuer à une démarche aboutie et complète autour des concepts écologiques.

 

 

Le Doming

Egalement appelé bossing, dômage, permavision, étiquette 3D, le doming consiste à déposer de la résine polyuréthane transparente sur un adhésif imprimé : vinyle, polyester, pvc, lexan, mylar (excepté le papier).

Le relief obtenu donne un effet “loupe”. Ainsi, l’adhésif dômé améliore considérablement la perception du message, de l’image ou du logo.